Histoire et politique

Publié le par cassetoi-vlp

On connaît bien Mélenchon l'imprécateur. Du moins on le croit, tant ses colères sont une part importante du peu que l'on nous montre de lui. En tout cas, l'homme cultivé, posé, réfléchissant chaque acte et chaque parole, l'homme des passion joyeuses et des engagements profonds, est un parfait inconnu pour qui n'a pas au moins assisté à un meeting. Et encore ! Dans ces réunions de campagne, malgré tout, le temps presse. Le message à délivrer d'urgence prime, l'auditoire doit repartir regonflé, outillé pour la discussion.

Hier matin, il était l'invité de la Fabrique de l'Histoire, sur France Culture. La formation de son goût pour l'histoire, les périodes, idées courants, personnages qui l'ont marqué ou le frappent encore, forment la trame de cet entretien. On l'y découvre étonnamment attaché à l'histoire de la France, en quoi il voit plutôt une idée qu'une lignée ou un pré carré. On s'étonne de trouver parmi ses héros Louis XI ou Philippe le Bel. On ouvre quelques fenêtres sur la formation progressive des opinions et des admirations. On se rappelle, si besoin était, que l'amour du peuple n'est pas incompatible avec les humanités classiques, et même qu'il s'en accomode fort bien. Si l'on ne l'avait déjà, le bonhomme nous donnerait envie d'histoire. Pour mon compte, il a amorcé une ou deux pistes que je me promets bien d'explorer plus avant.

De cet entretien d'une petite heure, dix minutes ont été extraites pour diffusion, eu égard au quota attribué par le CSA en cette période de campagne électorale. Mais l'intégralité reste disponible ici. Il me semble que l'émission n'est réécoutable qu'une semaine. Mais si vous arrivez trop tard, j'en tiens une copie à votre disposition. Il m'étonnerait que l'un ou l'autre des protagonistes m'en tienne rigueur.

Publié dans Les zinformations

Commenter cet article

Un partageux 08/03/2012

Grand merci pour le tuyau ! Ça marche encore ce jeudi à 12h15.

des pas perdus 08/03/2012

merci